Espace franchisé   >   Stratégie de développement

La recherche de fuite non destructive,
un marché en pleine expansion

Les chiffres

De la fenêtre laissée ouverte jusqu’à la rupture de canalisation, le dégât des eaux est un sinistre fréquent qui peut toucher les biens mobiliers ou immobiliers. On compte chaque année en France de 500 000 à 1 million de cas. Les sinistres dégâts des eaux représentent annuellement 30 foyers sinistrés sur 1000. On évalue ainsi sur le territoire national le marché de la recherche de fuites à 50 millions d’euros.

Les facteurs

La recherche de fuites d’eau est un marché de niche dépendant de plusieurs facteurs :

La croissance

La croissance potentielle liée à cette activité est très importante (90% des sinistres IARD sont des dégâts des eaux). Cette croissance est d’autant plus soutenue que le besoin d’assistance de la population augmente chaque jour.
De plus en plus, les particuliers réclament une solution de réparation alors qu’ils privilégiaient il y a quelques années un dédommagement financier pour réaliser les travaux eux même. Les assureurs s’adaptent à ce nouveau marché en fournissant la réparation en nature via une « entreprise service ».
La recherche de fuites non destructive permet aux assureurs de réduire leurs dépenses et d’améliorer leur ratio sinistre/prime, car elle évite de casser systématiquement des matériaux dont la réparation sera à la charge de l’assurance. Le développement de l’activité est basé à la fois sur l’économie générée pour les assureurs et sur la complexité des fuites à détecter.

La typologie de clients

Notre typologie de clientèle est variée :

Nous nous appuyons sur un réseau de prescripteurs riche qui comprend : 

Les zones disponibles

Les zones disponibles sont présentées en couleur sur la carte et correspondent aux départements.

 

Chiffres clés