Outils

Un savoir-faire éprouvé

Traçage de réseaux, injections de gaz traceur, mises en eau colorées, inspection vidéo… Nos techniciens suivent une formation qui dure entre 3 et 6 mois afin de maîtriser l’ensemble des techniques déployées pour localiser une fuite d’eau sans dégrader vos installations, dans le respect de la démarche Hydrotech.

Inspection vidéo

L’utilisation d’une caméra étanche permet de visualiser l’intérieur des réseaux et de repérer les défauts (cassures, décalages, fissures…)

Traceur

Cette technique consiste à mettre sous tension les réseaux conducteurs, ou à insérer une aiguille émettrice à l’intérieur, afin de tracer les réseaux enterrés en repérant les signaux à la surface.

Cartographie d'humidité

Deuxième technique dans l'ordre de la recherche, elle permet à l'aide d'appareils spécifiques de déterminer les zones d'humidité. Rapprochée de la visualisation des réseaux d'eau, elle permet de définir les origines potentielles du dégât des eaux.

Endoscopie

L’utilisation d’un endoscope à fibre optique nous permet de visualiser des zones inaccessibles (gaine technique, sous une baignoire…)

Écoute électroacoustique

Un technicien expérimenté sait distinguer le bruit d'une fuite d'eau. Il utilise à cet effet, une canne équipée d'un micro très amplifié permettant une écoute des réseaux enterrés. Cette méthode très efficace dans certaines configurations est l'une des plus complexes à maîtriser.

Injection de gaz traceur

Cette technique, aide à localiser très précisément la fuite. Le gaz injecté, plus fin que l'air, sort par la fuite et est capable de traverser certains matériaux du bâtiment (béton, joints de carrelage… ). Le technicien repère à l'aide de son détecteur le lieu de « sortie » du gaz.

Arrosage

Cette technique permet de reproduire des pluies de façon localisée, afin de repérer l’origine d’infiltrations, en façade, en toiture ou sur un acrotère.

Thermographie

Une caméra infrarouge distingue les différentes températures des matériaux, ce qui permet de tracer les réseaux et de visualiser des ponts thermiques.

Mise en pression

Lorsque nous avons la maîtrise des réseaux d'eau (alimentation et chauffage), la mise en pression après positionnement d'un manomètre aide à définir l'étanchéité des tuyaux. Une baisse de pression est signe d’une fuite.

Fumigation

La fumée est injectée dans les réseaux d'évacuation ou sous des membranes d'étanchéité. Les dégagements de fumée sont signe de fuite.

Mise en eau colorée

Ce procédé de base, conjugué à la pose d’obturateurs, permet de révéler la présence de fuites sur des réseaux d’évacuation ou de défauts d’étanchéité des appareils sanitaires (baignoire, douche…) ou des toitures terrasses. L’observation des écoulements colorés constitue une première étape dans l’identification de la source du sinistre et permet d’orienter la suite des recherches.

Champ potentiel

Également appelée système électrique, cette technique, conjuguée à une mise en eau, permet de localiser précisément des fuites sur des membranes d’étanchéité en PVC, en repérant là où les résistances électriques sont les plus faibles.